Groupe Sympetrum

Accueil > Région > Plan Régional d’Action en faveur des Odonates

Plan Régional d’Action en faveur des Odonates

PRAO Rhône-Alpes

vendredi 4 novembre 2016, par Cyrille Deliry, Jean-Michel Faton

2016 - Jean-Michel Faton prévoit de rédiger une note de synthèse sur le PRAO (octobre).


Plan National d’Action en faveur des Odonates - Déclinaison régionale (2015-2016)

Le PNAO ne sera décliné au niveau régional que tardivement et probablement effectif en 2015-2016. Le Groupe Sympetrum s’est associé avec la LPO régionale et la CNR afin de mener à bien ce projet. Un premier Comité de Pilotage s’est déroulé le 25 juin 2015.
Une tentative de lancement a été envisagée lors d’une réunion le 8 octobre 2009, restée dans un premier temps sans suites. Daniel Grand suit pour l’association le dossier et participe à la réunion du PNAO à Paris les 15 octobre et 10 décembre 2009 et sera au premier CoPil le 6 octobre 2010 avec J.M.Faton. Les premiers contacts sérieux sur ce sujet avec la LPO régionale datent de mai 2010 et un courrier est adressé en octobre 2010. La collaboration avec la LPO régionale est officiellement actée le 19 septembre 2013. Une rencontre avec la CNR a lieu les 21 février et 13 novembre 2014. Plusieurs réunions téléphoniques ont lieu avec la LPO régionale (5 février 2014, 28 mai 2014, 24 septembre 2014).

Présentation

Site du PNAO - Base documentaire du site du PNAO - Plaquette de synthèse du PNAO

Contacts : DREAL (Denis Félix), LPO Région (Véronique Le Bret), Sympetrum (Cyrille Deliry).

La France possède une responsabilité supérieure en matière de préservation et de sauvegarde des Odonates. En effet, selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), le territoire français métropolitain recèle, avec 93 espèces, la plus grande richesse spécifique et l’un des plus fort taux d’endémisme d’Europe (8 espèces). De plus, la Liste rouge européenne a établi que 15% des libellules de notre continent sont actuellement menacées d’extinction. À l’échelle nationale, les travaux menés par la Société française d’Odonatologie (SFO) confirment cette tendance. La région Rhône-Alpes est la plus riche en biodiversité odonatologique en France. C’est la seule région a lister toutes les espèces du PNAO à une exception près (Lindenia tetraphylla).

Le PNAO entre dans le contexte national de la politique des plans nationaux d’action. Ils sont accompagnés par la stratégie national de la biodiversité (2004) et le Plan d’action Patrimoine naturel (2005), réaffirmés dans le cadre du Grenelle de l’environnement (2007). Le PNAO a été lancé en fin d’année 2008 par le Min. de l’Env. et confié à l’OPIE où il est réalisé sous la coordination de P.Dupont et du DREAL Nord-Pas-de-Calais (H.Perrier) et le Conservatoire Nord-Pas-de-Calais (C.Vanappelghem). X.Houard s’occupe des déclinaisons régionales du PNAO.

Il se décline en deux grands objectifs (données quantitatives, améliorer l’état de conservation) selon trois axes :
1 - Améliorer les connaissances : inventaires qualitatifs et quantitatifs, définition de priorité régionales et planification.
2 - Agir pour la conservation : maintenir et améliorer l’état de conservation des espèces et habitats menacés : conservation et protection des sites.
3 - Informer et sensibiliser : par Internet, formations, sensibilisation du public.

18 espèces sont concernées : Aeshna caerulea, Coenagrion caerulescens, Coenagrion lunulatum, Coenagrion mercuriale, Coenagrion ornatum, Gomphus flavipes, Gomphus graslinii, Lestes macrostigma, Leucorrhinia albifrons, Leucorrhinia caudalis, Leucorrhinia pectoralis, Lindenia tetraphylla*, Macromia splendens, Nehalennia speciosa, Ophiogomphus cecilia, Oxygastra curtisii, Sympecma paedisca, Sympetrum depressiusculum - Une seule n’est pas dans la région Rhône-Alpes (*) et Aeshna caerulea ne se trouve que dans la région.

S’y ajoute une espèce dans le cadre de la Déclinaison Régionale : Cordulegaster bidentata.

Déclinaisons départementales

Les départements de l’Isère, la Savoie et de la Loire se sont dotés de Plans Départementaux d’Action.