Boyeria irene

De Groupe Sympetrum
Aller à : navigation, rechercher

> Groupe Sympetrum > Données et Atlas > Atlas des Libellules Rhône-Alpes (2017)

Boyeria irene (Boyer de Fonscolombe, 1838)

Aeshnidae

VU 1988 Europe
Rare 1997 RAlpes
A surveiller (2000)
Liste Verte : Caractéristique des Grands cours d'eau

Boyireat.jpg

C’est une espèce à tendances méridionales, en expansion récente vers le nord. Aussi ses populations tendent-t-elles à se densifier dans le nord de la région. Elle est densément représentée dans le sud de la Drôme et de l’Ardèche. On trouvera de remaquables populations plus au nord sur les cours de la Galaure (Drôme), la Varèze (Isère) ou l’Azergue (Rhône). Dans une moindre mesure la vallée de l’Ain (Ain) présente quelques populations. Elle est très rare et signalée ponctuellement en Savoie - à rechercher - et manque en Haute-Savoie où une ancienne mention s’est révélée erronée. C’est une espèce présente principalement en eau courante plus ou moins ensoleillées.

Auvergne - C'est une espèce assez répandue en Auvergne sur les petites et grandes rivières au cours plutôt lent, bordés d'arbres. Elle est souvent plus visible en soirée ou pendant l'après-midi dans les portions à l'ombre (B.Gillard, in litt.).

Boyire.jpg
© Régis Krieg-Jacquier


Genoud D. 2013 - Observation de Boyeria irene (Fonscolombe, 1838) en Plaine de l’Ain (département de l’Ain) à proximité du Rhône. - Sympetrum, 16 : 23-24.