Journées Ateliers du PNAO au Muséum de Paris

De Groupe Sympetrum
Aller à : navigation, rechercher
Grpls.png
> Portail... Sympetrum > Groupe Sympetrum > Rhône-Alpes - Communiqués - PNAO

Communiqué du 26 octobre 2019


Les 22 et 23 octobre 2019 se sont déroulés les ateliers du PNAO au Muséum de Paris. Il s'agissait de la deuxième réunion de préparation du nouveau Plan National d'Actions en faveur des Odonates, une première s'étant tenue ce printemps. Les ateliers ont été animés notamment par Xavier Houard dans le cadre de l'OPIE.

Ateliers102019.jpg
©© byncsa - Cyrille Deliry - Histoires Naturelles

  • Mardi 22 octobre 2019, Cyril Berquier nous présente une nouvelle espèce pour la France et la Corse : Paragomphus genei. En effet si cette Libellule avait déjà été contactée à quelques reprises en Corse depuis plusieurs décennies, aucune preuve de reproduction n'avait été rapportée. La première citation de Corse remonte à 1968 et a été rapportée dans l'ouvrage d'Aguesse. Elle n'avait pas été vue récemment depuis 2004. L'équipe de Laurent Rouchmeyer apporte la preuve de reproduction de l'espèce le 27 juin 2019. Ce sont certainement les premières émergences qui ont été enregistrées. Suivies en saison les émergences sont à leur optimum mi juillet et les derniers imagos ont été observés le 15 août. On pense qu'ils peuvent voler jusqu'à la fin du mois d'août. En parallèle la station qui rapporte des preuves de reproduction pour le Gomphe sur 6 km de linéaire est une localité très importante pour Coenagrion caerulescens en Corse. L'habitat est un fleuve côtier au fonctionnement très naturel. Une révision du statut de l'espèce en Corse et en France mérite d'être fait et devrait s'approcher du niveau En Danger. Le comité réuni à Paris discute de l'importance d'intégrer ou non cette espèce au deuxième Plan National d'Actions en faveur Odonates, pour conclure à son adoption.
  • L’ajout de Pantala flavescens dûment observée et photographiée dans le Gard cet été est certainement le second élément important de cette année 2019.
  • Les ateliers tournent selon des méthodes de communication ou de réflexion divers et produisent de nombreuses actions au Plan National. Celles-ci seront reprises par l'OPIE afin de faire une première rédaction du deuxième Plan.
  • Cyrille Deliry présent sur les deux journées et Marie Lamouille-Hébert, représentent notamment le Groupe Sympetrum. Les points fort sur lesquels nous avons insistés sont le suivi de Leucorrhinia pectoralis dans l'Ain, en Isère et dans la Loire avec la nécessité de la mise en réseau des informations et actions concernant cette espèce, Macromia splendens en Ardèche, Coenagrion caerulescens dans la Drôme et en Ardèche, Sympetrum depressiusculum notamment dans la Drôme et les Gorges de la Loire et Aeshna caerulea en Haute-Savoie, uniques stations pour cette espèce en France. Nous avons insisté sur le fait qu'une dimension internationale ou interrégionale des actions du Plan National mérite d'être appliquée en particulier pour Leucorrhinia pectoralis et Aeshna caerulea, sur l'importance et l'intérêt du traitement du cortège de Libellules de montagnes inscrites au Plan. Quant à l'intérêt de faire passer les Listes Rouges au concept de Priorités de Conservation, celui-ci n'a été qu'à peine ébauché.