OdoRunAlpes : OdoRunIsère en Matheysine

De Groupe Sympetrum
Aller à : navigation, rechercher
Isere.png
> Portail... Sympetrum > Groupe Sympetrum > Rhône-Alpes > Isère - Communiqués

Communiqués des 18 juin 2019 et 8 juillet 2019


OdoRunAlpes - OdoRunIsère en Matheysine prévu les 13 et 14 juillet 2019.

Télécharger le document de présentation > PDF

> Pour vous inscrire c'est ici

Odorunalpes1314072019.jpg


Dans le cadre du projet régional « Mares, où êtes-vous ? » piloté par France Nature Environnement Auvergne Rhône-Alpes, le Groupe Sympetrum et Drac Nature sont amenés à travailler ensemble dans le cadre du diagnostic fonctionnel des réseaux de mares et de l'observatoire des mares www.mares-libellules.fr. Ce projet comporte plusieurs volets et se déroule en plusieurs étapes :

  • la localisation des mares et l'évaluation de leur état de conservation
  • l'inventaire des libellules associées
  • l'analyse de la connectivité des mares entre elles
  • la rédaction de propositions de gestion et de restauration
  • des actions de sensibilisation et formation, de conseil et d’accompagnement en direction des collectivités, des particuliers et des agriculteurs.

Dans chaque département concerné par le projet, un territoire pilote a été défini pour mener ce travail. En Isère, c'est le territoire du Plan Agro-Environnemental et Climatique Sud Isère (Matheysine/Trièves) qui a été choisi.

Pour réaliser le travail d'analyse, le groupement s'appuie sur le protocole IECMA (Indice d’État de Conservation des Mares pour les Amphibiens) développé par le CEN Isère. Dans 4 département une variante de ce protocole avec des critères plus spécifiques aux Odonates sera développée et testée à titre expérimental dans les Départements de l'Ain, la Drôme, La Haute-Savoie et de l'Isère sur un zonage plus restreint. En Isère, l'IECMO (Indice d’État de Conservation des Mares pour les Odonates) sera expérimenté sur un périmètre proche des lacs et des zones humides du plateau matheysin en périphérie de l'ENS Départemental.

L'équipe de Drac Nature réalise actuellement des inventaires de libellules au niveau des mares mais les données Odonates en dehors de ces sites sont parcellaires. Compte-tenu de la spécificité des paysages et des habitats sur ce secteur : grands lacs de montagne, roselières, nombreuses zones humides, la réussite du diagnostic repose notamment sur la prise en compte des différents milieux humides connexes aux mares qui participent à la bonne dispersion des espèces.

C'est pourquoi les coordinateurs isérois du groupe Sympetrum vous proposent de participer à la collecte de données qui viendra alimenter ce projet ainsi que le plan de gestion en cours de rédaction de l'ENS Département (notamment pour ce qui concerne la zone d'observation).

Nous ne visons pas de taxons en particulier mais nous ciblons les secteurs de roselières des lacs de Laffrey et de Petichet. Des cuissardes pourront être nécessaires pour circuler en périphérie des roselières ou à minima des bottes ou chaussures pour aller dans l'eau.