Pour une conservation de Sympetrum depressiusculum

De Groupe Sympetrum
Aller à : navigation, rechercher
Drome.png
> Portail... Sympetrum > Groupe Sympetrum > Rhône-Alpes > Drôme - Communiqués

Communiqué du 19 février 2019


Dans le cadre du Plan Régional d’Action en faveur des Odonates d’Auvergne-Rhône-Alpes un projet 2019 et années suivantes concerne le Sympétrum déprimé ou dépressiuscule (Sympetrum depressiusculum). Il s’agit de mettre en place une gestion intégrée des habitats de Libellules dans le cadre de la gestion hydrologique des canaux d’irrigation de la plaine de Donzère-Mondragon-Pierrelatte. Cette action devrait bénéficier aussi au Sympétrum piémontais (Sympetrum pedemontanum).

Il s’agit d’améliorer les connaissances de l’espèce sur la Basse Vallée du Rhône dans la Drôme, de préserver les sites l’hébergeant en partenariat avec les gestionnaires locaux et de sensibiliser ces derniers à une meilleure intégration des paramètres concernant le Sympétrum déprimé. Le Groupe Sympetrum en collaboration avec la LPO Aura se proposent de coordonner ce projet.

Le Sympétrum déprimé est une des rares espèces classée en danger en France (Liste Rouge 2016). L’objectif est le doublement de la population de Sympetrum depressiusculum sur le domaine considéré de la plaine de Pierrelatte qui abrite déjà une des populations les plus importantes de France.

Les canaux de la plaine de Pierrelatte ont un fonctionnement hydrolique particulier avec étiage en hiver et alimentés entre avril et octobre.

Le projet se décline ainsi :

  • 2009 : état des lieux des populations locales, premières rencontres avec les gestionnaires.
  • 2020 : poursuite des contacts avec les gestionnaires, réalisation d’un support de communication.
  • 2021 : rédaction d’un plan de gestion, suite des actions de communication comme en 2020.
  • 2022 : évaluation des actions, nouvelles prospections, bilan.