Sympecma paedisca

De Groupe Sympetrum
Aller à : navigation, rechercher

> Groupe Sympetrum > Données et Atlas > Atlas des Libellules Rhône-Alpes (2017)

Sympecma paedisca (Brauer in Fedstchenko, 1877)

Leste enfant - Lestidae

Plans d'eau et étangs
EN 2009 Méditerranée - Directive européenne Habitats - LC 2010 Europe (VU 1988) - RE 2009 France (EN 1994)
RE 2014 Rhône-Alpes (DD 1997) [Disparue dans les années 1970]
A protéger (2000)
Liste d'Alerte 2013 départements : 38 : RE

Plan Régional d'Action Odonates du 25 juin 2015 [ Plan d'Action (transition) ] - Plan National d'Action Odonates n°2 (2020)

Sympaeat.jpg

Cette espèce est présente de l’ouest de l’Europe à la péninsule coréenne et au Japon en passant par l’Arménie, l’Iran, le Turkménistan, le Kazakhstan, le Cachemire (Inde), le sud de la Sibérie, la Mongolie et la Chine. L’espèce est aussi présente en Anatolie et en Cilicie. En France, cette espèce est considérée comme éteinte. Les anciennes stations connues sont situées en Isère dans la vallée du Grésivaudan (la Gache, commune de Barraux) (Jurzitza 1961) et dans les Alpes-Maritimes près de Nice (Bilek 1964) [1]. En Suisse, l’espèce est actuellement observée en dessous de 700 m. Certains auteurs considèrent cette espèce comme un élément eurosibérien (Schmidt & Sternberg 1999 ; Wildermuth & al. 2005), cependant aux vues de sa répartition et de certaines caractéristiques biologiques, nous considérons cette espèce comme un élément faunistique eurasiatique avec des affinités continentales et steppiques.


Deux mentions en Isère, La Gache (Barraux), les 26 mai et 11 juin 1961 (Jurzitza 1961), étayée par la découverte par C.Deliry d'un individu en collection déposé par G.Jurzitza chez les Ecologistes de l'Euzière à Montpellier, sont les seules mentions française (erronées pour les Alpes-Maritimes). De nombreuses recherches menées dans le Grésivaudan isérois et savoyard, ainsi que dans la Basse Vallée de la Maurienne depuis 1986 révèle la disparition de ce taxon qui reste à rechercher à bonnes dates dans l'Ain, sur Culoz et dans la Basse Vallée de l'Arve en Haute-Savoie. Des relations avec les stations de Suisse, notamment connues dans le Valais sont à établir éventuellement. Notons toutefois que les populations y sont en déclin.

Auvergne-Rhône-Alpes - Mares, même temporaires et étangs bordés de végétaton, souvent près d'un environnement forestier. Comme nous le voyons plus haut on ne compte dans la région - et en France [1] - que deux mentions de 1961 réalisées en Isère dans le Grésivaudan, dûment contrôlées. On considère cette espèce comme éteinte dans la région et le pays. Les prospections menées par divers odonatologues (J.P.Boudot, D.Grand, C.Deliry, D.Loose, R.Krieg-Jacquier, B.Bricault, C.Jacquier ; Groupe Sympétrum, OdoRunAlpes) dans le Grésivaudan isérois et savoyard n'ont pas été couronnées de succès. Les efforts conduisent à un constat de disparition du Leste enfant.
Des prospections méritent d'être encore menées dans des vallées alluviales d'altitude faible ou moyenne : Haut-Rhône de Malourdie, Arve, Basse Maurienne et Basse Tarentaise notamment.

Sympae.jpg
©© bync - Ryzhkov Oleg - Russie occidentale le 16 août 2019 - iNaturalist


Bilek A. 1964 - Beobachtungen über Odonaten in Südfrankreich mit besonderer Berücksichtigung der Fârbungsstadien von Anax parthenope Selys. - Nachrichtenblatt der Bayerischen Entomologen, 12 (6) : 59-64.
Jurzitza G. 1961 - Sympecma paedisca Brauer in Frankreich, (Odonata). - Nachbl. Bayer. Ent., 10 (9) : 103-104.
Krieg-Jacquier R. 2011 - La Brunette hivernale, ou Leste brun (février 2011) - Site de l’Observatoire de la Biodiversité de Savoie.
Schmidt B. & Sternberg K. 1999 - Sympecma paedisca (Brauer, 1877) Sibirische Winterlibelle. in Die Libellen Baden-Würtembergs. - Band 1. V. E. U. Sternberg & Buchwald (eds), Stuttgart : 440-451.


> World Odonata Web (Sympecma paedisca)
> Wikipedia (Sympecma paedisca) - [Edition anglaise ]


[1] - Bilek (1964) ne fait que reprendre les données de Jurzitza (1961) qui concernent en fait le département de l'Isère.